Agriculture/CEDEAO : l’élaboration des PNIA et du PRIA a été lancée.

Le processus d’élaboration de la 2ème génération des PNIA et du PRIA a été lancé à Abidjan au cours d’un atelier qui s’est déroulé du 31 mai au 02 juin 2016 ; les PINIA (Programme Nationaux d’Investissement Agricole) et le PRIA (Programme Régional d’Investissement Agricole) sont en cours d’élaboration sous l’égide de la CEDEAO pour la conduite de sa politique agricole l’ECOWAP.

L’APESS a été représentée à ce stratégique atelier par son Secrétaire Général,  le Dr. Ibrahima Aliou, et sa Chargée de Programme Plaidoyer & Genre, Hindatou Amadou.


L’atelier régional avait pour objectif de discuter et valider le processus d’élaboration des PNIA et du PRIA de deuxième génération et d’engager sa mise en œuvre en associant étroitement les Etats membres de la CEDEAO, les différentes catégories de parties prenantes et l’ensemble des partenaires techniques et financiers régionaux et internationaux.

En rappel, l’APESS a participé activement au processus de révision de la politique agricole régionale de la CEDEAO (ECOWAP) en collaboration avec les 2 autres Organisations de Producteurs Régionales (RBM et ROPPA) pour une meilleure prise en compte de l'élevage dans ECOWAP+10 ; cela a été fructueux en ce sens que les documents finaux de la 2è génération de l'ECOWAP font une belle place à l'élevage. Il reste maintenant à veiller de sorte que les engagement pris par la CEDEAO en faveur des producteurs ruraux, notamment des éleveurs, soient pleinement respectés dans la mise en œuvre ; à cet effet les OPR resteront mobilisés.

L'atelier régional de lancement du processus d'élaboration des PNIA et du PRIA de 2è génération a offert à l’APESS et au RBM l’occasion de faire une communication sur la problématique de l’élevage ; le Secrétaire Général de l’APESS porte-parole des organisations d’éleveurs a, dans sa présentation, insisté sur les enjeux à considérer, les défis à relever et sur les opportunités qu’offre l’élevage en terme de renforcement de la croissance économique, de l’intégration régionale et de la réduction de la pauvreté.


Espérons que cette note stratégique permettra de nourrir la démarche méthodologique de formulation des PNIA et du PRIA de 2è génération afin d’éviter les erreurs du passé dans le financement de l’élevage qui ont affecté le développement de nos économies et le bien être d’une des couches les plus vulnérables que sont les éleveurs.

Par Hindatou N. Amadou,

Chargée de Programme Plaidoyer & Genre de l’APESS

Téléchargement

Echos du PRAPS

Bulletin Trimestriel d’information du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel N° 003 Juillet-Août-Septembre 2016
Télécharger ici

Dans la presse

  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
prev
next

RFI : LE COQ CHANTE La foire du fourrage de Thiou, au Burkina Faso Par Sayouba Traoré

Diffusion : dimanche 19 avril 2015 Thiou est une cité à mi-chemin entre Ouahigouya, capitale de la région du Nord au Burkina Faso, et Koro, la première ville malienne après la ...

Lire la suite...

LESAHEL.ORG : Rencontre de haut niveau de l’Association pour la Promotion de l’élevage au Sahel et en Savane (APESS) : Pour des actions concertées en vue de booster l’élevage dans la région

2 mars 2015. Le ministre de l’Elevage, M. Mahaman El hadji Ousmane, a présidé, hier au Palais des Congrès de Niamey, la cérémonie d’ouverture des ateliers pour la capacitation et ...

Lire la suite...

Burkina Faso : COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE : LE COMITÉ D’ÉDUCATION ET DE FORMATION DES POPULATIONS PASTORALES BURKINA-MALI INSTALLÉ

Coopération transfrontalière : le comité d’éducation et de formation des populations pastorales Burkina-Mali installé lundi 2 février 2015 L’association pour la promotion de l’élevage au sahel et en savane (APESS) a mis en...

Lire la suite...

Sud Quotidien : RELATIONS HEURTEES ENTRE ELEVEURS ET AGRICULTEURS

L’EDUCATION ET LA FORMATION POUR REGLER LES CONFLITS   Par Chérif FAYE | 05/12/2014 | 09H09 GMT Dans son souci de régler les conflits qui surviennent assez souvent en Afrique entre les éleveurs ...

Lire la suite...

LE SOLEIL : D’après l’Apess : Il est possible de moderniser l’élevage sans sacrifier les dimensions culturelles

SATURDAY, 06 DECEMBER 2014 15:44 par Abdou Diaw Face aux mutations qui affectent son secteur, l’Association pour la promotion de l’élevage au Sahel et en savane (Apess) s’est dotée d’une vision, ...

Lire la suite...

Sud Quotidien : L’APESS ETALE SA NOUVELLE VISION

25E ANNIVERSAIRE EN PROMOTION DE L’ELEVAGE EN AFRIQUE L’APESS ETALE SA NOUVELLE VISION Chérif FAYE | 04/12/2014 | 10H57 GMT L’association pour la promotion de l’élevage au Sahel et en savane (Apess) est à ...

Lire la suite...

10 ANS APRÈS LA DÉCLARATION DE MAPUTO: PAYSANS ET ÉLEVEURS D’AFRIQUE, DE L’ESPOIR À LA DÉSILLUSION

News image

Ceci est une lettre ouverte aux Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, parvenue à notre rédaction par l’intermédiaire d’Oxfam. Des partenaires de l’ONG, qui ont signé la lettre, ...

Lire la suite...

MEDIATHEQUE

Nos partenaires

 

Partenaires dans le cadre du PREPP